Jean-Éric Hyafil, doctorant en économie, veut démontrer en vidéo que le revenu de base n’est pas sorcier et, pour cela, il lance une campagne de financement participatif. Il nous explique en quoi consiste le projet dans cette interview.

Bonjour Jean-Éric, comment as-tu découvert le revenu de base et comment œuvres-tu pour la cause ?

En 2011, je préparais mon CAPES de Sciences Économiques et Sociales et, en préparant mon mémoire avec Amaru Mbape, je me suis intéressé aux idées des objecteurs de croissance, à l’idée qu’il fallait trouver des moyens de régler les problèmes sociaux sans avoir besoin de croissance. Le revenu de base était une piste pour permettre cela. En 2012, j’ai décroché une bourse de doctorat pour faire ma thèse sur le revenu de base. J’ai écrit plusieurs articles pour le site vps286884.ovh.net et j’ai aussi participé à la mise en place du Mouvement Français pour un Revenu de Base, dont je suis aujourd’hui trésorier.

En tant que doctorant, tu écris actuellement une thèse sur le revenu universel. Quel est ton angle d’approche pour cette thèse ?

Le revenu de base est une proposition véritablement transversale car elle modifie notre approche sur beaucoup de questions : les transformations du travail, le sens sociologique et anthropologique du travail, la question de nos besoins (les besoins physiologiques, mais aussi le besoins de reconnaissance, le besoin de se réaliser…), la régulation économique et notre dépendance à la croissance, la régulation du marché de l’emploi, les questions de liberté et d’autonomie. J’ai d’abord essayé de m’intéresser à toutes ces questions. Mais aujourd’hui, je me concentre sur les propositions concrètes de réforme socio-fiscale permettant d’introduire le revenu de base en France (Marc de Basquiat, Baptiste Mylondo) ou en Europe (Philippe Van Parijs).

Tu lances aujourd’hui un projet de mini films pédagogiques sur le revenu de base, peux-tu nous en dire plus ?

J’ai fait le choix de partir de la proposition de Marc de Basquiat d’un revenu de base au niveau du RSA. Je pense que c’est la proposition qui peut constituer non seulement le plus petit dénominateur commun au sein du mouvement, mais qui peut aussi convaincre une majorité de citoyens, de gauche comme de droite, même parmi ceux qui ne remettent pas en question notre société de croissance. Je pense que l’on peut convaincre les partis de pouvoir avec cette proposition, parce qu’elle répond aux limites du RSA, qu’elle réduit peu le revenu des plus riches et qu’elle permet des économies de gestion. Pourtant, je me suis rendu compte que cette proposition n’est pas si accessible que cela et qu’elle demande un minimum d’effort intellectuel, que tout un chacun n’a pas nécessairement la volonté de faire. Je me suis dit que l’on pourrait fournir des éléments simples de compréhension, avec des petites vidéos animées. Ces petites vidéos pédagogiques permettraient de faire comprendre à tout un chacun, en moins de 10 minutes, que le revenu de base, ce n’est pas sorcier. Voir la vidéo de présentation.

À quelle phase en est ce projet ? Comment les sympathisants de l’idée du revenu de base peuvent-ils t’aider ?

Tout est prêt. Le scénario est prêt. On a trouvé un professionnel de l’animation pour faire le dessin animé, et il a déjà commencé le travail. C’est un jeune professionnel belge qui se lance en indépendant après avoir travaillé sur le dessin animé Kika et Bob. Même s’il m’a proposé un tarif avantageux par rapport au prix du marché, je considère que son travail doit être rémunéré convenablement. C’est pour cela que je fais appel à la contribution de chacun par un système de financement participatif. Il reste trois semaines pour participer, ce que vous pouvez faire en cliquant ici. Vous pouvez aussi relayer l’information en suivant cette page facebook via laquelle je communique les avancées du projet. Je remercie d’avance tous les militants pour leur soutien. Les vidéos devraient être prêtes cet été et seront présentées lors de notre université d’été !

Pour soutenir le projet, rendez-vous ici : http://www.kisskissbankbank.com/le-revenu-de-base-comment-ca-marche-film-pedagogique

À propos

Le MFRB est une association transpartisane créée en mars 2013. Il se donne pour mission de promouvoir le revenu de base jusqu’à son instauration en France. Il regroupe plus de 80 dynamiques locales sur le territoire.

Espaces adhérents

AssoConnectYammer