Du 21 au 23 août dernier, le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) organisait, avec le concours de la municipalité de Coulounieix-Chamiers (Dordogne, 24), du Conseil Régional d’Aquitaine et du lycée agricole La Peyrouse, la toute première université d’été autour de l’idée du revenu de base. L’événement a rassemblé près de 600 personnes sur les trois jours et a mobilisé 40 intervenants et une cinquantaine de bénévoles.

Communiqué de presse du 2 septembre

Pendant ces trois jours ce sont succédés des conférences plénières, des ateliers, des conférences gesticulées, permettant à tous les curieux de mieux comprendre le concept de revenu de base grâce à la présence d’experts et de citoyens engagés pour la cause.

Outre les interventions très attendues d‘Étienne Chouard, Marc de Basquiat et Antonio Casilli, nous avons également eu le plaisir d’accueillir deux conférences gesticulées : l’une par Gérard Foucher sur les secrets de la monnaie, et la seconde par Alexis Lecointe sur le travail libre et les revenus de base. Le sénateur Jean Desessard et l’eurodéputée Karima Delli se sont également joints à l’événement, en duplex depuis Bordeaux où se tenaient les journées d’été d’Europe Ecologie-Les Verts.

Autres moments forts : la projection en avant-première du film documentaire indépendant « Un revenu pour la vie », en présence du réalisateur Michaël Le Sauce et de plusieurs acteurs clés du film, ainsi que les ateliers constituants sur la rédaction d’une loi ou d’un article constitutionnel instaurant le revenu de base, initiés par Étienne Chouard durant une matinée.

Mise à part l’éducation populaire et la découverte du revenu de base, l’un des objectifs de l’événement était de faire converger les différents courants qui promeuvent le revenu de base. Or, malgré les divergences politiques des intervenants (Marc de Basquiat, Jean Zin, Vincent Liégey, Frédéric Bosqué), la plénière de convergence à fait émerger un certain consensus quant à l’urgence sociale d’un revenu de base, et donc de la nécessité de le mettre en place dès que possible, même si le montant n’est pas ‘suffisant’… à la condition qu’il complète la protection sociale plutôt que la diminue.

« Sur tous les points cet événement a dépassé nos attentes », a déclaré Camille Lambert, coordinatrice générale de l’événement. « Cette réussite montre que le mouvement pour un revenu de base grandit et est capable de s’adresser à un public large et très diversifié ».

Le MFRB prépare d’ores et déjà sa rentrée avec quelques projets phares :

  • Organisation de la 7ème édition de lasemaine internationale du revenu de base, qui se déroulera du 15 au 21 septembre et dont le thème est « construire la cohésion sociale en Europe ». Des événements auront lieux partout en France via les groupes locaux;
  • Participation au festival des alternatives « Alternatiba » de septembre à octobre, et à lajournée de la transition citoyenne le 27 septembre ;
  • Lancement de L’Inconditionnel, un journal dédié au revenu de base qui sera diffusé gratuitement à 50.000 exemplaires ;
  • Participation à une grande conférence à Athènes le 26 septembre dans le cadre du réseau européen UBIE.

Les vidéos des conférences sont disponibles ici : https://www.youtube.com/user/revenudebaseFr

Les photos de l’événement sont en ligne ici :http://www.flickr.com/photos/revenudebase