La semaine dernière, le Conseil Régional de Rhône-Alpes a rejeté un amendement du groupe des écologistes visant à financer une étude de faisabilité d’une expérimentation de revenu de base.

Dans le cadre de l’adoption du budget 2015 de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le groupe des Verts au conseil régional a présenté la semaine dernière en plénière un amendement visant à obtenir une ligne budgétaire de 80.000 euros afin de financer une étude préliminaire à la mise en place d’une expérimentation d’un revenu universel d’existence dans la région.

« Par cette expérimentation nous proposons de changer le regard sur l’autre : sa situation, son travail, ses difficultés pour se nourrir, se loger… Dans un contexte où la richesse globale augmente mais les écarts entre riches et pauvres s’aggravent d’autant, nous proposons d’engager la même réflexion qui traverse de nombreux pays tels que le Canada ou l’Allemagne grâce à cette innovation sociale qui rejoint notre compétence économique régionale », a déclaré Olivier Keller en séance plénière.

Malheureusement, l’amendement n’a pas été adopté, faute de soutien suffisant dans l’hémicycle.

« Dans le contexte actuel, il est urgent de lancer une étude de faisabilité sur le sujet qui puisse déboucher rapidement sur une mise en place au niveau régional, Rhône-Alpes / Auvergne. La nouvelle région mènerait ainsi une action pilote exemplaire« , peut-on lire dans le document élaboré par EELV (pdf).

« Au-delà des clichés, il s’agit rien de moins que de redonner sens à la déclaration universelle des droits de l’homme, qui lie la dignité, due à chacun d’entre nous, à la possibilité de subvenir à ses besoins » poursuit le document.

Joint par téléphone, le groupe écologiste précise qu’il s’agissait d’anticiper la mise en place de la loi de Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), qui devrait ouvrir des possibilités pour des expérimentations sociales à l’échelle de la région.

Il existe plusieurs exemples d’expérimentations sociales de revenus de base à travers le monde, notamment en Inde, en Namibie ou au Canada. Ces expérimentations tendent à montrer que le revenu de base a des effets positifs notamment sur la santé, l’alimentation, la criminalité et l’éducation.


Crédit photo: CC Calystee

À propos

Le MFRB est une association transpartisane créée en mars 2013. Il se donne pour mission de promouvoir le revenu de base jusqu’à son instauration en France. Il regroupe plus de 80 dynamiques locales sur le territoire.

Espaces adhérents

AssoConnectYammer