Ancien évêque et éminent défenseur du revenu de base, Zephania Kameeta vient d’être nommé à la tête du tout nouveau ministère Namibien consacré à la lutte contre la pauvreté.

Article initialement publié sur le site du Basic Income Earth Network. Traduction Loïc Pajot.

C’est un nouvel espoir en Namibie pour qu’un revenu de base soit mis en place à l’échelle nationale. Le Président nouvellement élu, Hage Geingob, s’est engagé à combattre la pauvreté en désignant l’ancien évêque de l’Eglise luthérienne de Namibie et de longue date partisan du revenu de base, Zephania Kameeta, comme ministre d’un nouveau ministère exclusivement dédié à la lutte contre la pauvreté.

Le nouveau président Hage Geingob a remporté les élections présidentielles avec 87% des voix le 28 novembre 2014. Il a été élu par le parti de centre-gauche SWAPO qui a remporté les élections législatives avec une confortable majorité de 80%.

Le nouveau ministre de la luttre contre la pauvreté nommé en février, Zephania Kameeta, est connu pour être l’un des pionniers de la Basic Income Grant Coalition (BIG) qui a lancé une expérimentation mondialement relayée du revenu de base dans la ville rurale de Otjivero, en 2007, et récemment relancée jusqu’en avril 2015. Il a d’ailleurs maintes fois poussé le gouvernement à élargir le programme pilote au niveau national. Kameta a également influencé l’Eglise protestante allemande pour obtenir son soutien public en faveur du revenu de base, comme l’a récemment rappelé Ronald Blaschke du réseau allemand.

Un président ouvert sur la question du revenu de base

Le Président Hage Geingob est également l’un des rares dirigeants s’intéressant sérieusement au revenu de base. Il a ouvertement soutenu l’idée quand il était ministre du Commerce et de l’Industrie et a été parmi les premières personnes à faire un don au fonds de projet pilote BIG en Août 2007, malgré ses réserves sur l’inconditionnalité du système. En 2007, il déclarait à l’Assemblée nationale :

« La pauvreté est une malédiction, je voudrais donc que le gouvernement s’empare de la proposition du Conseil des Eglises de Namibie de verser un revenu de base à tous les Namibiens qui n’ont aucune source de revenus »

Bien qu’aucune annonce n’ait encore été faite par le nouveau gouvernement, la nouvelle configuration politique nourri l’espoir que l’expérimentation BIG s’étende à tout le territoire de Namibie. Le revenu de base bénéficie déjà un important soutien des citoyens, avec plus de 78% des Namibiens soutenant l’idée, comme l’indique un récent sondage d’opinion.

Uhuru Dempers, un militant engagé pour le développement du programme BIG, a déclaré aux médias national New Era que la mise en place de ce ministère pour l’éradication de la pauvreté est un réel progrès : « Nous espérons qu’avec l’arrivée de Kameeta émergera un débat sur le ​​BIG comme l’un des modèles de lutte contre la pauvreté. »


Crédit photo: CC The Lutheran World Federation

À propos

Le MFRB est une association transpartisane créée en mars 2013. Il se donne pour mission de promouvoir le revenu de base jusqu’à son instauration en France. Il regroupe plus de 80 dynamiques locales sur le territoire.

Espaces adhérents

AssoConnectYammer