Après l’Île-du-Prince-Édouard et les villes d’Edmonton et de Calgary, c’est cette fois la ville de Thunder Bay, dans l’Ontario, qui apporte publiquement son soutien au revenu de base. Son maire, Keith Hobbs, a déclaré que la mise en place d’un revenu de base, couplé à l’engagement de loger les sans-abri, constitue la meilleure stratégie pour redonner à chaque individu sa propre estime de soi, lutter contre la pauvreté, la toxicomanie et l’absence de domicile fixe.

Fin août, ce sont aussi 178 médecins de l’Ontario qui ont adressé une motion au ministre de la Santé pour demander la mise en place d’un revenu de base. Cette demande fait suite à l’engagement en faveur du revenu de base de l’Association médicale canadienne lors de sa dernière assemblée générale. C’est le docteur Kieran Moore, délégué de l’Ontario qui a proposé, appuyé par son confrère Adam Steacie, la motion pour un revenu de base garanti, adoptée à une large majorité.

Ce vote, par une association couvrant l’ensemble du Canada, constitue un élan certain pour un revenu de base dans l’ensemble du pays.

 

Photo à la une : Thunder Bay, par Mélanie – Flickr – Licence CC

À propos

Le MFRB est une association transpartisane créée en mars 2013. Il se donne pour mission de promouvoir le revenu de base jusqu’à son instauration en France. Il regroupe plus de 80 dynamiques locales sur le territoire.

Espaces adhérents

AssoConnectYammer