Virginie Caura et Mickaël Laclé préparent activement la participation du Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) au village mondial des alternatives, qui se déroulera lors de la COP21. Ils nous expliquent en quoi ce projet est essentiel pour le revenu de base.

Pouvez-vous nous présenter votre projet en quelques mots ?

Virginie : Le projet consiste à assurer la présence et la visibilité du MFRB à l’une des plus grandes mobilisations militantes de l’année. Nous avons ainsi prévu un stand au village mondial des alternatives, une animation avec le jeu Geconomicus sur le site du village, une table ronde au sommet citoyen sur le thème : « Quel revenu de base pour le climat ? » et une conférence gesticulée sur le revenu de base. Le MFRB va ainsi collaborer avec la Coalition Climat 21 qui regroupe plus de cent trente organisations militantes et qui représente une occasion sans précédent d’assurer la visibilité du MFRB dans ce paysage.

Quel est le lien entre revenu de base et climat ?

Mickaël : Nous concevons le revenu de base comme un outil d’émancipation et de justice sociale permettant aux êtres humains de se libérer des contraintes de survie et d’accorder leur mode de vie à leurs valeurs naturelles tant sociales qu’environnementales. Le revenu de base apporte une réponse aux arguments des entreprises les plus polluantes affirmant que la régulation écologique risque de détruire l’emploi et le pouvoir d’achat. Il permet de remettre l’argent à sa place et de le repenser comme un simple outil d’échange. Enfin, il va aussi à l’encontre des logiques commerciales en permettant de remettre en avant notre qualité de vie : se soucier du climat de notre environnement, repenser les activités humaines de manière beaucoup plus collective (et non plus en mettant en concurrence les individus entre eux) et bâtir la paix !

Pourquoi la participation du MFRB à cet événement est-elle essentielle ?

Mickaël : La COP21 est un lieu où tous les États, les médias et la population civile seront présents et il est donc primordial qu’on y parle de revenu de base. C’est pourquoi le MFRB a rejoint la Coalition Climat 21 qui organise spécialement des événements tout au long de la période de la COP 21. Grâce à la dynamique engendrée par Alternatiba, le revenu de base est un sujet qui se révèle comme une réelle alternative économique. Nous nous retrouvons pleinement dans leur discours : « Changeons le système, pas le climat ! Instaurons un revenu de base ! »

À quoi va servir précisément l’argent de cet appel à dons ?

Virginie : Les sommes récoltées serviront à défrayer les intervenants de nos différentes animations (table ronde, Geconomicus, conférence gesticulée…), à acheter les livres qui seront proposés sur le stand, à financer les flyers et le matériel militant spécifique en plusieurs langues si possible. Elles contribueront aussi aux dépenses nécessaires à l’organisation du village : barnum, matériel de projection…

En savoir plus sur l’écologie et le revenu de base : http://vps286884.ovh.net/2015/11/18/pas-transition-ecologique-sans-revenu-base

 

Afin de pouvoir participer dans de bonnes conditions à cet événement incontournable pour le revenu de base, nous avons besoin de vous !

Don