Samedi et dimanche prochain, le Village Mondial des Alternatives (VMA) se tiendra à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Organisée à l’occasion de la COP 21, cette grande fête populaire sera un lieu de débats et un espace de découverte des alternatives au changement climatique et à la crise écologique. Une occasion de parler du revenu de base en venant à la rencontre des militants du Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB).

Les militants du MFRB vous attendent sur un espace situé avenue du Président Wilson (entre la rue Girardot et l’allée menant à la place Aimé Césaire), samedi 5 décembre de 12h à 17h ainsi que dimanche de 10h à 17h. Rencontres, échanges,  bibliothèque et dvd-thèque consacrées au revenu de base… Plus des animations spécifiques tout au long de ces deux jours…  

Samedi 5 décembre

De 10 h à 12 h. Ciné-débat autour du film Un revenu pour la vie de Michaël Le Sauce. Le réalisateur vous invite à une plongée dans un monde avec revenu de base, dans une société attentive à l’émancipation des individus. A travers de nombreuses interviews proposant des témoignages variés, il questionne le sens de l’emploi et redonne de la valeur à l’activité, observe les effets du temps libéré sur les individus, nous invite à réfléchir sur la démocratie, le vivre-ensemble, la confiance, la sobriété, la dignité… Voir la bande-annonce ici. Collège-Lycée Jean Jaurès Salle 507 – 1 rue Dombasle, Montreuil.

De 14 h à 16 h. Projection de la conférence gesticulée sur le revenu de base d’Alexis Lecointe. « Ma conférence sur le revenu de base est un OPNI, Objet Politique Non Identifié, un essai de spectacle vivant participatif. Je souhaite proposer un espace où faire, refaire si besoin, du politique, c’est-à-dire parler avec d’autres êtres humains de comment vivre ensemble, en partant de nos petites histoires de vie pour les inscrire dans la grande histoire de l’humanité. Gesticulée parce que pour sortir du cadre et faire un pas de côté, je dois sortir du fauteuil confortable de mes certitudes ! » Voir un extrait ici. Collège-Lycée Jean Jaurès Salle 423 – 1 rue Dombasle, Montreuil.

Tout au long de l’après-midi. Porteurs de paroles : des animateurs du MFRB vont à la rencontre des visiteurs et acteurs du VMA pour leur demander : « Et vous, que feriez-vous avec un revenu de base ? » et « Quels besoins devraient selon vous être couverts par le revenu de base ? » Les paroles de chacun seront recueillies et exposées sur un mur de l’espace.

Dimanche 6 décembre

Pendant toute la journée, participez à Ğeconomicus, un jeu économique qui simule quatre-vingt années et permet de vérifier expérimentalement l’impact et les résultats induits par l’utilisation de systèmes monétaires de natures différentes. Il intègre le revenu de base et ses répercussions sur plusieurs tours qui représentent autant d’années fictives. Animé par Maxime Ghesquière. Plus d’explication ici. Quartier Education du Village, à l’école Stéphane Hessel, à 60 mètres de l’espace du MFRB.

De 10 h à 12 h. Ğeconomicus sur l’argent dette. Partout, l’argent manque, il faut donc faire toujours accroître le crédit ou la dette pour compenser ce manque. Mais cela conduit les économies de tous les pays à crouler sous la dette après quarante ans de croissance de l’endettement. Et s’il y avait d’autres solutions pour s’en sortir ?

De 14 h à 16 h. Ğeconomicus sur la Théorie Relative de la Monnaie (TRM) et le Dividende universel. Plus d’explications ici. Quartier Éducation à l’école Stéphane Hessel à 60m de l’espace du MFRB.

De 16 h à 18 h. Ğeconomicus Troc et SEL. Le premier Système d’Échange Local (SEL) français a vu le jour en 1994, en Ariège. Il s’agit d’associations dont les adhérents, souvent voisins, échangent des biens et services selon une unité propre à chaque groupe : sourires, cailloux, prunes, pavés, pistaches… L’objectif est de permettre à tous les membres d’avoir accès, de façon égalitaire, aux biens et aux services, et de retisser des liens de solidarité… Quartier Éducation à l’école Stéphane Hessel à 60m de l’espace du MFRB

De 14 h à 16 h. Rencontre-débat : Pas de transition écologique sans revenu de base. Au MFRB, nous sommes nombreux à penser que la mise en œuvre de la transition écologique dépend tout autant des politiques économiques publiques, que d’initiatives individuelles et collectives de réappropriation de l’économie et des territoires. En effet, la transition écologique ne repose pas uniquement sur de grands investissements « verts » et des politiques de régulation via une fiscalité écologique ou des normes de pollution. Elle doit aussi s’appuyer sur une multitude d’initiatives locales qui dépendent de l’esprit de citoyenneté, de l’inventivité de chacun, et surtout d’un tissu social dense et solidaire maillé sur des territoires et des ressources qui ne sont pas celles de l’économie dominante. D’autres argumentaires ici. Collège-Lycée Jean Jaurès Salle 507 – 1 rue Dombasle, Montreuil.  

De 16 h à 18 h. Ğeconomicus Troc et SEL. Le premier Système d’Échange Local (SEL) français a vu le jour en 1994, en Ariège. Il s’agit d’associations dont les adhérents, souvent voisins, échangent des biens et services selon une unité propre à chaque groupe : sourires, cailloux, prunes, pavés, pistaches… L’objectif est de permettre à tous les membres d’avoir accès, de façon égalitaire, aux biens et aux services, et de retisser des liens de solidarité… Quartier Éducation à l’école Stéphane Hessel à 60m de l’espace du MFRB.


Pour ceux qui le peuvent, ce sera aussi l’occasion de participer à la campagne de don dont le second pallier, destiné à financer la présence du MFRB et de ses militants au Village Mondial des Alternatives, devrait être franchi pendant ce week-end. Pour faire un don, même minime, rendez-vous sur le site d’HelloAsso.