Le 5 juin prochain, le peuple suisse sera invité à se prononcer sur l’instauration d’un revenu de base dans le cadre d’une initiative populaire fédérale. La dernière étape d’un processus engagé par des citoyens de toutes tendances politiques très investis depuis 2013 au sein de Génération-Rbi. 126 000 signatures favorables à cette initiative avaient été récoltées dès octobre 2013, dépassant le seuil minimal obligeant le gouvernement helvète à organiser cette votation.

Pour les initiateurs, il s’agit de proposer  « au peuple suisse d’engager le débat sur la valeur actuelle du travail, son rapport avec l’argent, la croissance, la société de consommation, l’écart entre richesse et pauvreté, la précarité et enfin, pourquoi pas, le principe du droit à une vie digne et épanouie indépendamment de toute valeur marchande. » C’est pourquoi la proposition sur laquelle les suisses auront à se prononcer le 5 juin est très simple :

La Constitution est modifiée comme suit : Art. 110a (nouveau) Revenu de base inconditionnel.

  • La Confédération veille à l’instauration d’un revenu de base inconditionnel.
  • Le revenu de base doit permettre à l’ensemble de la population de mener une existence digne et de participer à la vie publique.
  • La loi règle notamment le financement et le montant du revenu de base.

En Suisse, il s’agit d’une initiative vraiment populaire, menée sans les moyens habituels des grandes organisations. Pour Génération RBI, « les personnes qui voteront oui à l’initiative accepteront à ce stade uniquement que le principe d’un revenu de base, suffisant pour pouvoir mener une existence digne, soit inscrit dans la Constitution. Elles font confiance au processus démocratique et à la tradition du consensus politique de notre pays pour que la mise en pratique du revenu de base se fasse dans le respect de la volonté populaire exprimée et à l’avantage de toute la population suisse. » Ainsi, en cas de vote positif, la concrétisation du revenu de base en Suisse prendra plusieurs années, mais dès le lendemain, chaque habitant de notre pays saura que son droit à un revenu suffisant pour qu’il ait une vie digne est légitime et reconnu. »

Seulement 2% des suisses arrêteraient de travailler

Sans surprise, le Parlement suisse avait voté en octobre dernier une résolution invitant les citoyens suisses à rejeter l’initiative populaire. La consultation intervient dans un contexte qui semble favorable au revenu de base. Un sondage publié par Démoscope le 27 janvier révèle que 67% des personnes consultées, en particulier les jeunes, pensent qu’un revenu de base « soulagerait les gens des craintes existentielles. » Elles sont aussi 53% à déclarer que, « si elles reçoivent un revenu de base, elles passeront plus de temps avec la famille. » Le sondage révèle encore que 54% des Suisses aimeraient poursuivre leurs études, 40% se consacrer à des activités bénévoles, tandis que 22% voudraient créer une entreprise ou devenir des travailleurs indépendants. On notera qu’un tiers des 1076 personnes interrogées pensent qu’avec un revenu de base, les gens arrêteraient de travailler. Un raisonnement qu’ils ne s’appliquent pas eux-mêmes puisque seulement 2% des personnes interrogées ont répondu qu’ils arrêteraient eux-mêmes de travailler.

Pour Ralph Kundig, coordinateur de la campagne, « le sondage confirme sans équivoque qu’en Suisse, nous n’arrêterons pas de travailler avec le revenu de base inconditionnel. Au contraire, il montre que la nouvelle sécurité apportée encourage la formation et la prise de risque dans l’entrepreneuriat. Le sondage indique par ailleurs que les Suisses ont une vision très positive de leur vie avec un revenu de base. Il ne nous reste donc plus qu’à leur expliquer que sa réalisation pratique et son financement sont tout à fait réalisables. »

Pour impulser la campagne sur l’initiative fédérale en faveur du revenu de base, Génération-rbi vient d’ouvrir un nouveau site internet consultable ici.


Photo :  Génération-RBI, DR. Mercredi 27 janvier à Berne, sous le slogan « On roule pour un revenu de base inconditionnel », la flotte dorée des militants de Génération-Rbi, dont une Tesla dorée, des vélos dorés et autres véhicules, ont lancé la campagne sur l’initiative fédérale.

À propos

Le MFRB est une association transpartisane créée en mars 2013. Il se donne pour mission de promouvoir le revenu de base jusqu’à son instauration en France. Il regroupe plus de 80 dynamiques locales sur le territoire.

Espaces adhérents

AssoConnectYammer