A l’issue d’un vote très serré, le Conseil communal de Lausanne a adopté mardi soir un projet d’expérimentation du revenu de base au profit d’un panel de citoyens actuellement bénéficiaires du revenu d’insertion.

Défendue par Léonore Porchet, présidente des Verts de Lausanne, la motion avait été présentée en octobre 2015 par Laurent Rebeaud, conseiller municipal écologiste malheureusement décédé en décembre dernier. À l’issue d’un très long débat, le texte a finalement été adopté par 39 oui contre 37 non et 8 abstentions. Le texte n’est cependant pas contraignant pour la municipalité qui devra décider si elle y donne suite ou non.

Le projet prévoit de mettre au point préalablement « une méthodologie permettant de comparer les résultats d’un régime inconditionnel et sans contrôle à ceux du régime actuel. Il invite la municipalité à faire appel à l’Université de Lausanne » qui pourrait en faire « un axe de recherche en sciences sociales en organisant des échanges d’informations avec d’autres universités ou des collectivités publiques qui ont déjà exploré ce domaine », notamment à Utrecht ou en Finlande.

Pour mener à bien l’expérimentation, il faudra aussi que le Canton et la Confédération qui financent la plupart des prestations sociales, donnent leur autorisation, l’expérience ne devant pas, a priori, générer des coûts supplémentaires pour elle.

Rappelons que le 5 juin prochain, l’ensemble des citoyens suisses seront aussi consultés dans le cadre d’une votation, pour la mise en place d’un revenu de base inconditionnel sur l’ensemble de la confédération.

Affaire à suivre. Voir ici le projet présenté au vote du Conseil.


Lausanne et le lac Léman – Photo de Miquel Fabre – Flickr – Licence CC BY-NC-ND-2.0.