Ce matin, la Mission Commune d’Information sénatoriale sur le revenu de base, lancée à l’initiative du Sénateur Daniel Percheron et présidée par le Sénateur Jean-Marie Vanlerenberghe, a présenté les résultats de son rapport lors d’une conférence de presse au Sénat.

Le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) salue le travail de fond mené par cette mission composée de Sénateurs issus de bords politiques différents, témoignant que cette idée parvient effectivement à dépasser le clivage gauche-droite.

Comme le souligne Daniel Percheron, ce rapport, résultat de plusieurs heures d’auditions avec des économistes, philosophes, représentants de syndicats, de la société civile et d’institutions publiques, offre pour la première fois une vue globale du positionnement de la société par rapport à cette idée ancienne mais non moins révolutionnaire”.

En effet, il s’agit du premier rapport parlementaire réalisé en France sur le revenu universel. La diversité des visions des acteurs auditionnés montre une convergence, dont le MFRB se félicite : le revenu de base ne doit pas être instauré au détriment de la protection sociale. En tant que mouvement citoyen, nous étudions les différentes propositions qui émergent sur la base de notre charte. Il est en effet crucial qu’une telle idée tende vers plus de justice sociale et vers une véritable réduction de la pauvreté et des inégalités.

Le rapport s’engage formellement en faveur de l’expérimentation d’un revenu de base en France, signe de l’intérêt des sénateurs pour le revenu de base. Il constitue également un bon indicateur des positionnements politiques sur la question du revenu universel.

Le MFRB appelle le gouvernement à engager dès à présent les financements nécessaires à l’expérimentation d’un revenu de base en France, qui permettrait de démontrer sa nécessité sociétale dans le but d’aboutir, à terme, à son instauration réelle.

A l’heure où le revenu de base devient un sujet central sur la scène politique, le MFRB appelle également chaque candidat aux prochaines élections présidentielle et législatives de 2017 à se prononcer sur l’idée d’un véritable revenu de base, c’est-à-dire d’un droit inaliénable à un revenu universel, inconditionnel et individuel. Dans ce contexte, le MFRB se tient à la disposition de tous les acteurs politiques, associatifs et médiatiques, pour élargir le débat sur cette question aujourd’hui centrale dans la société française.

À propos

Le MFRB est une association transpartisane créée en mars 2013. Il se donne pour mission de promouvoir le revenu de base jusqu’à son instauration en France. Il regroupe plus de 80 dynamiques locales sur le territoire.

Espaces adhérents

AssoConnectYammer